Skip to main content
Toutes nos actualitésInterview

Interview Natacha CLARAC | Directrice Générale Associée | Athénora consulting

By 24 avril 2019avril 29th, 2021No Comments

En cette période d’intense activité européenne liée aux proches élections européennes, Natacha Clarac, Directrice Générale Associée, nous parle des activités de lobbying du cabinet Athenora consulting et des convictions du cabinet pour un lobbying éthique et transparent.

  • natacha_claracInformation sur la société ATHENORA CONSULTING, ses missions et son éthique :

Athenora consulting est un cabinet de conseils en lobbying et en stratégie d’influence, basé à Bruxelles qui a fêté en 2018 ses 15 ans. Avec pour moteur le concept « Eveillez-vous à l’Europe et agissez ! » Athenora œuvre depuis sa création par Stéphane Desselas pour un lobbying professionnel à visage découvert, reposant sur une méthode de lobbying et le respect des règles éthiques les plus élevées. Nous accompagnons nos clients sur les 3 étapes du lobbying : INFORMATION (veille et cartographie) – POSITION (définition des messages, objectifs et rapports de force) et ACTION (lobbying direct et indirect, communication…). Cabinet indépendant, nous choisissons les causes que nous souhaitons promouvoir à Bruxelles.

  • Quelle est votre rôle au sein de la société ?

En tant que Directrice générale d’Athenora consulting, j’ai un rôle de chef d’orchestre de notre équipe de consultants pour assurer à chacun de nos clients une excellence de service et des conseils adaptés à leurs objectifs particuliers. J’ai également un rôle de point de contact auprès des clients, notamment dans la conception de leur stratégie d’influence et la définition de leurs objectifs et messages. Enfin, j’ai un rôle de promotion de la marque Athenora dans une optique de développement de nos portefeuilles de clients. Le métier de lobbying est par nature multi-activités empruntant aussi bien de la veille que de l’analyse politique et juridique, l’animation d’alliances, la réalisation de cartographies dynamiques, la mise en relation entre la société civile et les décideurs européens, la rédaction de plaidoyers ou l’animation d’une présence sur les réseaux sociaux pour ne citer qu’une infime partie de la palette d’actions à notre disposition. Mais le lobbying n’est qu’un outil au service d’une cause.

  • Quel est votre parcours ?

Lobbyiste depuis 15 ans au sein du cabinet Athenora consulting, j’ai une formation en communication à l’IEP d’Aix-en-Provence complétée d’un master en politique européenne de l’Institut d’Etudes européennes, je suis entrée en lobbying à travers un stage dans le cadre de mon master … qui m’a permis de découvrir la richesse de ce métier au cœur de l’interaction entre les décideurs européens et les acteurs de la société civile, des grandes entreprises aux PME, des collectivités territoriales aux associations…

  • En quoi votre activité professionnelle vous plait‐elle ?

Le métier de lobbyiste recèle une immense richesse, d’autant plus pour un cabinet de conseil en stratégie d’influence car nous approchons de multiples secteurs d’activité, du numérique à la santé, du transports aux enjeux énergétiques, des services financiers et enjeux pour les consommateurs, des enjeux de grandes entreprises en prise avec une concurrence internationale féroce aux PME locales porteuses d’ambitions internationales.

Le métier de lobbyiste est également complet en ce sens qu’il fait appel aussi bien à des aptitudes de stratège, qu’à des compétences juridiques ou des aptitudes en termes de communication et d’art de conviction.

Enfin, le métier de lobbyiste est porteur de créativité dans les actions que nous pouvons proposer au service des causes que nous défendons, de l’organisation de visites de site à la rédaction d’études, de la création de coalitions paneuropéennes à la rédaction d’amendements ou de prise de position, de l’organisation de conférences au travail de plaidoirie pour convaincre ceux qui sont en pouvoir de décider du bien-fondé des positions de nos clients.  L’enjeu pour un lobbyiste : occuper le terrain des idées !

  • Votre métier/votre secteur d’activité subit‐il actuellement une évolution? Si oui, quels sont les effets sur votre façon de travailler ?

adults-analysis-brainstorming-1661004L’activité de lobbying est encadrée à Bruxelles depuis plus d’une décennie avec un registre de transparence sur lequel les entités qui souhaitent interagir avec les décideurs européens doivent s’inscrire. Athenora qui a toujours plaidé pour un lobbying transparent et ouvert a été le premier cabinet de lobbying à s’inscrire sur ce registre dès son ouverture. Les réflexions sur l’encadrement des activités de lobbying  impactent la manière dont opèrent les cabinets de conseil. Confiance, Présence et Transparence sont trois piliers pour construire des relations de confiance avec les pouvoirs publics.

Comme nombre de secteurs, le développement des médias sociaux impactent également la conception des stratégies de lobbying, en nous invitant à réfléchir davantage aux engagements et aux impacts concrets de l’influence virtuelle. Ce développement permet aussi un engagement plus actif de la société civile dans l’expression de leurs attentes, c’est une tendance positive qui doit néanmoins être structurée.

Enfin, le sentiment d’éloignement croissant de l’écosystème européen avec les réalités des territoires européens nous invite à renforcer nos actions envers les PME pour les éveiller à l’Europe et leur donner l’appétence pour agir auprès des décideurs européens pour qu’elles contribuent également à la construction du cadre réglementaire européen

  • Quels sont les « hot topics » actuels sur lesquels vous travaillez ?   

La fin d’une mandature signifie l’adoption de nombreux textes par les décideurs européens afin de capitaliser sur des discussions qui parfois durent depuis plusieurs années. De l’encadrement du crowdfunding aux travaux sur la finance durable ou à la refonte des autorités européennes de supervision financière, le volet législatif du secteur financier et des Fintechs occupe toujours une large place dans notre agenda. Nous suivons aussi avec une grande vigilance les travaux sur l’intelligence artificielle, les réflexions sur la taxation des GAFA, la mise en place de nouvelles règles sur le commerce en ligne, l’adoption de la directive relative à la réutilisation des données publiques, la santé connectée, les enjeux du marché numérique sont aussi nombreux, en lien avec une ambition de la Commission Juncker de finaliser le marché unique numérique. Enfin, nous sommes également engagés sur les thèmes de la politique industrielle européenne ou de la décarbonisation de l’économie européenne dans le prolongement des engagements de l’accord de Paris. Mais surtout nous préparons déjà les thèmes de demain, de la révision de la directive solvabilité 2 aux allégations nutritionnelles, de la médecine préventive aux enjeux de fiscalité ! Et bien sûr, le renouvellement institutionnel à l’aube des élections des 23 au 26 mai qui verra arriver de nouveaux eurodéputés et un nouveau collège des Commissaires avec de nouvelles priorités politiques !

  • Votre philosophie :

Athenora consulting est née de la conviction qui se retrouve dans notre slogan « Eveillez-vous à l’Europe & Agissez ». La pratique d’un lobbying professionnel et éthique permet de se faire entendre des décideurs européens, avec une stratégie d’influence complète, de la veille aux actions de lobbying et au cœur de toute démarche de plaidoyer, la définition de demandes concrètes et l’apport de solutions au service d’idées.

Natacha Clarac

Directrice Générale Associée

logo Athenora