Skip to main content
Articles à la uneToutes nos actualitésActualités règlementaires et scientifiques

Sécurité du CBD : quoi de neuf ?

By 17 juin 2022juin 22nd, 2022No Comments
CBD

Avis scientifique de l’EFSA sur la sécurité du CBD : quoi de neuf ?

L’EFSA vient de publier des évaluations concernant la sécurité du CBD. Les scientifiques de l’EFSA ont conclu qu’ils ne pouvaient pas statuer sur la sécurité du cannabidiol (CBD) en tant que « nouvel aliment » en raison de lacunes dans les données disponibles et d’incertitudes concernant les dangers potentiels liés à la consommation de CBD. Les évaluations du cannabidiol en tant que nouvel aliment sont suspendues dans l’attente de nouvelles données de sécurité concernant ses effets sur le foie, le tractus gastro-intestinal, le système endocrinien, le système nerveux et le bien-être psychologique des individus.

Principales conclusions :
  1. Le seuil toxicologique ainsi que la dose sans effet nocif observable (DSENO) n’ont pas été établis compte tenu de données toxicologiques insuffisantes, en particulier sur le CBD seul, et de l’absence de caractérisation des extraits contenant plusieurs cannabinoïdes. En outre, certaines observations effectuées dans le cadre d’études chez l’animal – toxicité hépatique, altérations endocriniennes et effets reprotoxiques – doivent être clarifiées et/ou confirmées, de même que l’extrapolation de ces données chez l’homme.
  2. Les principales données cliniques disponibles sur le CBD sont issues d’études menées sur le médicament Epidyolex® pour évaluer l’effet thérapeutique ainsi que l’action pharmacologique de ce produit. Le rapport bénéfices/risques de l’Epidyolex en tant que médicament a été jugé positif pour une catégorie spécifique de patients. Toutefois, dans le cas des nouveaux aliments, l’autorisation se fonde sur la sécurité d’utilisation. Pour pouvoir utiliser le CBD dans des aliments et compléments alimentaires, la sécurité de cet ingrédient doit être établie.
  3. Pour les compléments alimentaires, il convient de définir une catégorie de population spécifique de même qu’une posologie quotidienne précise. S’agissant des produits alimentaires généraux autres que les compléments alimentaires, l’EFSA considère que le grand public peut se trouver exposé et que des mesures d’étiquetage seules ne suffisent pas à maîtriser ce risque.
  4. Certains effets secondaires ont été rapportés sur les fonctions cognitive (léthargie, somnolence, sédation) et digestive (diarrhée principalement). Une toxicité hépatique à faible dose a été suspectée dans plusieurs études.
    Il convient en outre d’évaluer et de confirmer plus largement les interactions médicamenteuses qui peuvent se produire entre le CBD et d’autres médicaments en raison de modulations métaboliques communes.
  5. La matrice alimentaire affecte l’absorption et la distribution du CBD. Les lipides présents dans l’alimentation peuvent multiplier par 5 la biodisponibilité du CBD. Les données ADME (absorption, distribution, métabolisme, élimination) doivent être clarifiées en raison d’incertitudes et de divergences entre les études.
  6. La sécurité d’autres cannabinoïdes contenus dans des extraits de chanvre n’a pas été établie.

Au vu de l’insuffisance des données de sécurité disponibles sur le CBD dans le cadre d’un usage alimentaire, l’EFSA considère que la sécurité du CBD en tant que nouvel aliment ne peut être établie. Les experts de l’EFSA ont reçu 19 demandes d’autorisation du CBD en tant que nouvel aliment et d’autres devraient suivre prochainement. À la suite de cette publication, il incombe aux auteurs de ces demandes de combler les lacunes relevées à propos des effets du CBD sur la santé afin que l’EFSA puisse reprendre l’évaluation de ces dossiers.

Le traitement des demandes d’autorisation portant sur le cannabidiol en tant que nouvel aliment est actuellement suspendu (décision suspensive) dans l’attente d’informations complémentaires.

L’EFSA organisera une session d’information le 28 juin prochain sur le thème « La sécurité du cannabidiol en tant que nouvel aliment : lacunes et incertitudes dans les données ».

Source : Déclaration sur la sécurité du cannabidiol en tant que nouvel aliment : lacunes et incertitudes en matière de données (wiley.com)

#CBD #Cannabidiol #Chanvre #SecuriteAlimentaire #EFSA